Types de réorientation

La filière que j'ai choisie ne me convient plus, comment réagir ?

Cet onglet a été créé dans le but de mettre à disposition et de regrouper un maximum de documents et d’informations pour donner un aperçu aussi large que possible concernant l’orientation et la réorientation. Cependant, ce recueil n’a pas vocation à être exhaustif, se contenter de ces informations ne saurait donc être suffisant.

C’est pourquoi nous recommandons vivement aux étudiants de PACES d’aller s’informer auprès du SCUIO (Service Commun Universitaire d’Information et d’Orientation) qui est l’interlocuteur officiel et privilégié des étudiants en termes d’orientation et de réorientation. Des professionnels y sont à votre écoute pour toute question. Nous les remercions par ailleurs pour le soutien qu’ils nous ont fourni et continuent de nous fournir, notamment pour les documents qu’ils nous mettent gracieusement à disposition.

Pour les lycéens il est conseillé de se rapprocher du (de la) conseiller(e) d’orientation - psychologue de son lycée. Nous sommes aussi présents aux Journées Portes Ouvertes de l’Université, aux salons Infosup et Studyrama, sur les chaînes d’inscription à l’Université et lors des visites dans les lycées pour répondre à vos questions sur ce sujet.

Nous restons à votre disposition à l’adresse orientation@tutoweb.org

 

 

A la fac, les difficultés apparaissent le plus souvent dès la 1ère année de licence (L1). Questionnement dans son choix de filière, des cours magistraux trop théoriques...se réorienter peut être la solution. Selon votre situation et votre projet, un ou plusieurs scénarios s’offrent à vous. L’idéal étant de changer sans perdre une année ! Quelques cas types à étudier de près.

 

En cas de difficultés, réagir vite pour ne pas perdre une année

 

 

Je veux m’accrocher et rester dans ma licence

 

Si vous souhaitez rester dans la même licence, renseignez-vous sur le règlement des études et le contrôle des connaissances. Il est possible de poursuivre en L2 sans avoir validé toutes les UE de L1. Pensez à demander de l'aide auprès de votre enseignant référent et d’un tuteur. De plus en plus, les universités proposent des cours de soutien et/ou de remise à niveau en L1.

 

Je veux changer et m’inscrire dans une autre licence

 

La nouvelle organisation de la licence facilite les réorientations. Ainsi le système de majeures/mineures facilite l’accès dans une autre licence d’un domaine proche. Il faut obtenir un changement d’UE fondamentale. Cela se pratique assez fréquemment en 1re année où certaines filières ont un "portail" commun (entre AES et droit, histoire et géographie, ou encore maths et physique).
A noter : pour les réorientations après la L1, les étudiants doivent passer par APB .

 

 

 

Intégrer un BTS ou un DUT dès que possible

Il faut alors postuler dès le 1er semestre en déposant un dossier. Il faut que la filière choisie reste proche de celle de la licence abandonnée. Ces dernières années, les universités ont établi d'elles-mêmes des systèmes de passerelles de leurs licences généralistes vers leurs DUT, avec des rentrées décalées en février. Certaines universités ont aussi passé des accords avec des établissements proposant des BTS .

 

Intégrer une école (privée ou non) proposant des rentrées décalées…

Il faut se renseigner sur les modalités d’admission et postuler en essayant de présenter le meilleur dossier possible (assiduité aux cours, motivations réelles…). Certaines écoles proposent 2 sessions de recrutement, sur dossier ou sur concours, d'autres des rentrées décalées. Il faudra donc jongler entre les cours actuels (au moins pour l'assiduité) et son temps libre pour s'inscrire et préparer d'éventuelles épreuves d'admission.

 

 

 

Je veux postuler dans une école en fin de L1

 

Par exemple, si vous êtes dans une filière scientifique, vous pouvez tenter, en fin de L1, des concours d’écoles paramédicales, sachant que certaines écoles (les instituts de formation en soins infirmiers, par exemple) proposent 2 sessions de recrutement sur concours.
Il faut se renseigner pour voir quelles sont vos chances, dans la mesure où les bacheliers de l’année sont prioritaires.

 

Je veux postuler en BTS ou en DUT

 

Dans ce cas, il faut valider sa L1 et postuler pour être admis dans une formation en 1 an au lieu de 2. Pour présenter un dossier solide, il faut assister aux cours, passer les examens et faire en sorte d’avoir des notes satisfaisantes et un projet argumenté pour sa réorientation. Il faut mettre à profit le 2e semestre pour faire des choses utiles (suivre des cours de remise à niveau, des cours de langue, faire un stage…).

 

 

 

Je cherche une réorientation qui me convient

 

Les universités ont mis en place des semestres dits "Rebond" ou encore "Tremplin" afin de permettre aux étudiants en difficulté de se remettre à niveau dans les différents enseignements, de réfléchir à leur projet personnel et professionnel et faire des stages en entreprises. Ces modules visent soit à préparer une entrée en BTS, DUT, ou en école soit à reprendre dans la mention de licence de départ, ou encore s’orienter vers une autre licence. Ils peuvent être validés par un Diplôme d’université.

 

Je réfléchis aussi à d'autres alternatives

Il existe aussi d'autres alternatives, le temps de (re)trouver sa voie, comme le Service civique, le Service volontaire européen, le volontariat international, le programme vacances-travail. Reprendre une formation en apprentissage peut également mieux vous convenir. Prenez rendez-vous avec un conseiller d'orientation au sein de votre université pour étudier toutes les pistes possibles et réfléchir à votre projet. Le droit à l'erreur est mieux admis aujourd'hui, d'autant plus si vous l'avez mis à profit pour mieux rebondir après.

 

Source : ONISEP